La centrale d’électricité a Heraklion

Bonjour a toutes et a tous. J’étais entrain de décider quelle série partager avec vous, quand tout a coup je tombe sur celle la. Elle date d’Avril 2018. J’avais l’intention de la mettre a un moment l’année dernière et puis après l’année courante, mais comme j’ai eu la longue pause de publications depuis fin mai jusqu’à Septembre je l’ai carrément oublié.

Heureusement que dans l’alphabet ce dossier était avant celui dont j’avais l’intention de partager, sinon je l’aurai encore zappé.


Passons désormais aux photos.

Et pour terminer deux photos en pause longue en bougeant volontairement le boitier monté sur trépied.

On termine en galerie comme toujours mais avant je partage avec vous une chanson grecque d’un artiste Crétois, Vassilis Skoulas.

Voici les paroles en grec, enfin la première strophe.

Άσπρο μαντήλι ανέμιζε
κι από χαρά πετούσε
Τη μοναξιά της γκρέμιζε
την αύρα της σκορπούσε

et je vous traduit au mieux en français

Un foulard blanc s’emporta par le vent

et avec joie volait

Il ruinait sa solitude(a elle, chanson écrite pour une femme)

son aura, répandait

Et maintenant la galerie.